Engourdissement et picotement dans les bras : que faire ?

Sommaire

Des engourdissements et picotements dans les bras peuvent sembler bénins. Pourtant, il convient de ne pas les prendre à la légère car ils peuvent, certes rarement, être le symptôme d'une pathologie grave ou annoncer un accident à traiter très vite.

 

 

Nous faisons le point sur les différentes causes des engourdissements et picotements dans les bras.

Engourdissement ou picotements dus à un incident imminent

Le fourmillement du bras peut annoncer une ischémie du myocarde ou une crise cardiaque :

  • Si le fourmillement est soudain et localisé sur un seul bras, il peut être le signe précurseur d'un AVC, (accident vasculaire cérébral).
  • Il convient de consulter rapidement un médecin si l'engourdissement ou les picotements s'accompagnent de :
    • faiblesse du bras ou des doigts sur un seul côté du corps ;
    • troubles de la conscience ou de la vigilance ;
    • difficultés respiratoire associées à une douleur thoracique ou des maux de tête insupportables.

Problème musculaire liés aux picotements ou engourdissement

Ces symptômes peuvent être liés à un problème musculaire :

  • au niveau de l'épaule ;
  • ils peuvent être causés par une compression du nerf, par exemple.

Picotements ou engourdissement dans les bras : exposition à des toxiques

Des lésions des nerfs peuvent être provoquées par :

  • l’exposition à des températures extrêmes ;
  • ou à des substances toxiques.

Picotements ou engourdissement : une pathologie grave en cause

L'engourdissement et/ou les picotements du bras peuvent accompagner :

  • une sclérose en plaques ;
  • un lupus ;
  • une neuropathie ;
  • un diabète ;
  • un syndrome de Guillain-Barré ;
  • et bien d'autres pathologies.

Causes externes aux picotements et engourdissements

L'engourdissement et/ou les picotements du bras peuvent avoir une origine nutritionnelle :

  • un excès d’alcool ;
  • un manque de vitamines (en particulier la vitamine B12).

Quelles que soient les causes et les circonstances de ces engourdissements :

  • il convient de tenir compte de ces signes et de consulter rapidement ;
  • en effet, vous éviterez, selon les cas, des lésions cérébrales, des lésions nerveuses irréversibles, une insuffisance cardiaque ou une perte irréversible de sensations.

Pour approfondir le sujet :

  • Les douleurs musculaires au bras sont fréquentes, sachez reconnaître ses différentes formes.
  • Les symptômes de l’AVC arrivent très rapidement et peuvent causer des séquelles importantes, voire la mort. Il est donc vital de réagir dès les premiers signes de façon efficace.
  • L'engourdissement et les picotements du bras peuvent relever d’une consommation chronique d’alcool. Une raison de plus de passer au sevrage!

Ces pros peuvent vous aider