Sommaire

La créatinine, vous la connaissez surtout car elle est présente sur votre bilan sanguin… mais qu'est-ce que c'est réellement ? À quoi sert-elle ? Quel est son taux normal ?

Réponses maintenant.

Créatinine : qu'est-ce que c'est ?

D'où vient-elle ?

La créatinine est issue de la dégradation de la créatine.

La créatine est une protéine qui est fabriquée par le foie. Elle est stockée dans les muscles où elle sert à la production d'énergie. Au moment de son utilisation par les muscles, elle est dégradée en créatinine.

Celle-ci, que l'on nomme alors « métabolite » est véhiculée par le sang puis filtrée par les reins et donc, éliminée dans l'urine.

À quoi sert la créatinine ?

Évaluer le taux de créatinine, par un dosage sanguin ou urinaire, permet d'évaluer la fonction rénale et, éventuellement, de mettre en avant une dysfonction de la filtration rénale. Cela peut être très utile pour évaluer notamment les pathologies rénales et suivre l'évolution de celles-ci.

Comment évalue t-on la créatinine ?

Déterminer le taux de créatinine passe par un dosage sanguin ou par celui des urines recueillies pendant 24 heures.

Ces examens s'effectuent dans un laboratoire d'analyses médicales.

Interprétation du taux de créatinine

Taux normal ou anormal ?

On considère les valeurs suivantes comme étant les valeurs normales :

  • dans le sang :
    • chez l'homme : de 65 à 120 μmol par litre ;
    • chez la femme : de 50 à 100 μmol par litre ;
  • dans les urines :
    • chez l'homme : de 9 à 18 nmol ;
    • chez la femme : de 8 à 16 nmol.

Ce qui peut faire varier la créatinine, dans un taux normal

Lorsque les reins fonctionnent bien, le taux de créatinine sanguin est plutôt stable. Par contre, il varie en fonction de l'âge, du sexe, de la quantité d'eau bue, de l'état de santé.

Plusieurs causes peuvent faire varier le taux de créatinine à la hausse :

  • chez les sportifs : la créatinine reflétant le travail des muscles, les sportifs travaillent plus intensément en dégradant plus de créatine et donc produisent plus de créatinine ;
  • en fonction de l'alimentation : une alimentation riche en protéines augmentera la production de créatinine ;
  • chez les prématurés ;
  • chez les personnes âgées ;
  • suite à la prise de contraceptifs oraux.

De même, il existe différentes raisons pour que le taux de créatinine baisse, tout en restant normal, notamment lors de la prise de certains médicaments (antibiotiques, anti-inflammatoires non stéroïdiens, anti-épileptiques).

Certains antibiotiques peuvent abaisser le taux de créatinine tout en créant des lésions rénales (les aminoglycosides) alors que d'autres n'occasionnent pas de lésions rénales : les céphalosporines.

Pathologies faisant varier la créatinine

On a vu qu'une mauvaise filtration rénale entraîne une augmentation de la créatinine. D'autres pathologies peuvent avoir le même effet sur le taux sanguin de créatinine :

  • leucémie, goutte, hyperthyroïdie, acromégalie, hypertension, insuffisance cardiaque ;
  • une naissance prématurée ;
  • la pré-éclampsie.

Chez les personnes atteintes de myopathie (qui entraîne une atrophie musculaire), on constatera une diminution du taux de créatinine sanguin.

Que faire pour conserver des reins en bonne santé ?

Plusieurs pistes vous permettront de conserver des reins en bonne santé :

  • limiter le sel car celui-ci entraîne une hypertension ;
  • boire en quantité suffisante de l'eau peu minéralisée facilitera le travail des reins ;
  • surveiller sa glycémie car le diabète entraîne souvent une insuffisance rénale ;
  • arrêter le tabac, celui-ci dégrade plus rapidement la fonction rénale.

Reflet de la fonction rénale, la créatinine et plus précisément son dosage, sont de précieux alliés pour suivre la bonne santé des reins ou les pathologies rénales lorsque celles-ci sont déclarées.

Il reste important de prendre garde aux médicaments prescrits et de toujours prévenir son médecin des traitements en cours puisque de nombreux médicaments font varier le taux de créatinine voire altèrent la fonction rénale.

Apport en créatine sous forme de compléments alimentaires

Les compléments alimentaires contenant de la créatine visent à augmenter la masse musculaire. Cependant, ils peuvent avoir des effets indésirables particulièrement graves : troubles cardiaques (tachycardie, arythmie et accident vasculaire cérébral) et troubles psychiques.

Ainsi, l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) recommande la plus grande prudence aux personnes :

  • qui présentent des risques cardiovasculaires ou qui souffrent d’une pathologie cardiaque ;
  • qui ont une insuffisance rénale ;
  • qui ont des troubles hépatiques ;
  • qui souffrent de problèmes psychiatriques ;
  • enceintes ou allaitantes.