Sommaire

Quand on prend connaissance de son bilan sanguin, on retrouve une partie "enzymologie". Celle-ci comprend notamment les taux de transaminases.

Pour y voir plus clair et mieux comprendre les résultats de nos analyses, posons-nous quelques questions. Que sont les transaminases ? À quoi sert leur dosage ? Réponses maintenant !

Transaminases : définition et rôle

Les transaminases, aussi appelées "amino-transférases" sont des enzymes. Plus exactement, ce sont des "transférases", qui interviennent dans des réactions chimiques de l'organisme et aboutissent à la création de nouveaux acides aminés, nécessaires au bon fonctionnement de l'organisme.

On distingue 2 transaminases :

  • L'ALAT (alanine amino-transférase), également appelée SGPT. Cette transaminase se retrouve au niveau du foie spécifiquement.
  • L'ASAT (aspartate amino-transférase) ou SGOT. Cette enzyme se retrouve plus abondamment dans les muscles, notamment le coeur, et elle est présente, en petites quantités, dans d'autres tissus et organes : pancréas, globules rouges, reins, rate, poumons...

Valeurs normales des transaminases

De par leur fonction métabolique importante à l'intérieur des cellules et leur localisation précise, les transaminases peuvent refléter une lésion cellulaire si leur taux augmente.

Ainsi, un taux augmenté de transaminases peut signifier une maladie hépatique, une maladie cardiaque, etc. C'est pourquoi, lors d'un bilan hépatique ou cardiaque, on retrouve le dosage des transaminases qui permet de vérifier l'état du foie et du cœur.

La valeur des transminases varie en fonction du sexe, de l'âge (elles sont plus élevées chez les personnes de plus de 60 ans), de la température du corps, de l'indice de masse corporelle et de certains facteurs héréditaires :

  • ALAT : hommes : de 8 à 35 UI par litre, femmes : de 6 à 25 UI par litre.
  • ASAT : hommes : de 8 à 30 UI par litre, femmes : de 6 à 25 UI par litre.

Élévation des transaminases

Il faut garder à l'esprit qu'une augmentation des transaminases n'est pas obligatoirement synonyme de pathologie. On peut également la retrouver dans les situations suivantes :

  • alimentation riche en saccharose ;
  • consommation excessive de vitamine C ;
  • consommation excessive d'alcool ;
  • excès alimentaire ;
  • surpoids ;
  • activité physique intense ;
  • utilisation de certains médicaments : contraceptifs, antiépileptiques, paracétamol.

De même, il existe quelques situations où les transaminases sont diminuées :

  • insuffisance rénale ;
  • grossesse ;
  • déficit en vitamine B6.

Un taux augmenté d'ALAT, plus spécifique du foie, peut signifier qu'il existe une destruction de cellules hépatiques, ce qui entraîne la libération d'ALAT dans le sang.

Cette destruction de cellules hépatiques peut signifier plusieurs pathologies, entre autres :

Une augmentation des ASAT, plus spécifiques du muscle cardiaque, peut induire une destruction des cellules myocardiques, consécutives aux pathologies suivantes :

D'autres affections peuvent également augmenter le taux global des transaminases :

Une fois établi le fait que les transaminases sont trop élevées et qu'elles signifient qu'il existe une pathologie (majoritairement hépatique, cardiaque ou musculaire), la recherche de sa cause précise est primordiale.

Chaque cas est alors particulier même s'il existe un protocole classique pour la prise en charge de cette recherche.

Pour en savoir plus :

Ces pros peuvent vous aider