Sommaire

 

Les lymphocytes sont des cellules sanguines de l'immunité. Lorsque le taux de lymphocytes est bas, on parle de « lymphopénie ». 

Toutes les infos pour comprendre le rôle des lymphocytes et les causes d'une lymphopénie.

Lymphocytes : de quoi s'agit-il ?

Le sang humain contient plusieurs types de cellules ayant chacune une fonction propre :

  • Les globules rouges (hématies) transportent l'oxygène.
  • Les plaquettes (thrombocytes) jouent un rôle dans la coagulation.
  • Les globules blancs (leucocytes) sont des cellules immunitaires.

Rôle des lymphocytes

Les globules blancs, ou leucocytes, se subdivisent en plusieurs sous-catégories cellulaires :

Les lymphocytes sont donc un sous-type de leucocytes. Un taux de lymphocytes bas correspond à une baisse des défenses immunitaires.

Types de lymphocytes

Les lymphocytes représentent environ 25 à 40 % des leucocytes sanguins chez l'adulte (ce taux est plus élevé chez l'enfant). Mais tous les lymphocytes ne se trouvent pas dans le sang : le plus grand nombre est situé dans les organes lymphoïdes secondaires et périphériques (la rate, les ganglions, les muqueuses digestives et respiratoires).

Il existe des sous-populations de lymphocytes de même morphologie, mais aux fonctions différentes. Cette fonction est déterminée par la nature des récepteurs présents sur leur surface :

  • Les lymphocytes B servent à fabriquer les anticorps, ou immunoglobulines. Ils sont responsables de l'immunité humorale.
  • Les lymphocytes T servent à détruire les cellules pathogènes (bactéries, cellules cancéreuses…). Ils jouent donc un rôle dans la réponse immunitaire secondaire. Leur maturation se termine dans un organe appelé « thymus » (d'où la lettre T).
  • Les lymphocytes NK sont des lymphocytes ni B ni T qui agissent dans l'immunité via un mécanisme qui leur est propre. On les appelle également « cellules tueuses naturelles » (en anglais Natural Killer, d'où leur nom).

Taux de lymphocytes bas : quand parle-t-on de lymphopénie ?

On étudie la composition du sang grâce à un hémogramme, réalisé par prise de sang. Chez l'adulte, le taux de leucocytes sanguins doit être compris entre 4 et 10 milliards par litre de sang (4 à 10 g/L), dont 1,5 à 4 g/L de lymphocytes.

Un taux de lymphocytes bas correspond donc à un taux de lymphocytes inférieur à 1,5 g/L sur l’hémogramme (chez l'adulte). On parle alors de lymphopénie. C'est une anomalie retrouvée relativement fréquemment sur l'hémogramme.

Quelles sont les causes d'un taux de lymphocytes bas ?

Un taux de lymphocytes bas n'est pas nécessairement alarmant. Les causes d'une lymphopénie peuvent être très diverses, chacune étant liée à un ou plusieurs mécanismes. Les mécanismes engendrant une lymphopénie sont en effet multiples :

  • insuffisance de production de lymphocytes dans la moelle osseuse ;
  • destruction excessive des lymphocytes ;
  • redistribution des lymphocytes ailleurs que dans la circulation sanguine.

La démarche diagnostique doit donc être rigoureuse car il existe de nombreuses causes à la lymphopénie, de la plus banale à la plus grave, dont :

  • une infection virale (grippe, par exemple) : la lymphopénie disparaîtra au décours, c'est-à-dire à l'issue de l'infection ;
  • une infection par le VIH, ou sida : le virus détruit un sous-type de lymphocytes T, les CD4. Au-deçà d'un certain taux de destruction, les lymphocytes ne sont plus assez nombreux pour assurer l'immunité et le patient peut développer des infections opportunistes ;
  • certaines maladies auto-immunes ;
  • certaines tumeurs cancéreuses (lymphome, par exemple) ;
  • un traitement prolongé par corticoïdes ;
  • un traitement par chimiothérapie ;
  • un traitement par immunosuppresseurs ;
  • un déficit congénital ;
  • une carence en zinc ;
  • un choc septique.

Lorsqu'une lymphopénie est détectée sur l'hémogramme, la cause doit être recherchée grâce à l'interrogatoire, l'examen clinique fait par le médecin et, si besoin, des examens complémentaires.

Pour aller plus loin :

  • Si vous souhaitez en savoir plus sur l'hémogramme, consultez notre article consacré à l'examen de numération formule sanguin.
  • Lorsque le taux de globules rouges est trop bas, on parle d'anémie. Comment réagir et lutter contre l’anémie ?
  • Il existe deux catégories de lymphomes : la maladie de Hodgkin et les lymphomes non hodgkiniens. Ces derniers représentent 85 % des lymphomes.