Sommaire

Le kyste sacrococcygien est un kyste localisé au niveau du bas du dos. Il s'agit d'une affection bénigne touchant préférentiellement les hommes jeunes adultes et les adolescents. Il est la conséquence de poils s'invaginant dans des petites fossettes au niveau du sillon interfessier. Il faut procéder à son ablation chirurgicale et le suivi postopératoire doit être très rigoureux pour éviter une surinfection ou une récidive.

Définition et origine du kyste sacrococcygien

Le kyste sacrococcygien est appelé aussi kyste pylonial (relatif aux poils). C'est un kyste positionné généralement en bas du dos, au niveau du sillon interfessier. Ce kyste est qualifié de sacrococcygien à cause de sa localisation proche du sacrum, mais il n'a pas de lien direct avec cet os. C'est une invagination de poils formant une réaction inflammatoire qui provoque le kyste, qui peut rapidement s'infecter et devenir douloureux.

Les causes du kyste sacrococcygien sont inconnues, même s'il existe des facteurs prédisposants comme une station debout prolongée, des antécédents familiaux ou des petits traumatismes répétés. Les hommes sont plus touchés que les femmes car leur pilosité est en général plus importante.

Kyste

Article

Lire l'article Ooreka

Comment diagnostique-t-on un kyste sacrococcygien ?

Le diagnostic du kyste sacrococcygien se pose sur l'étude de la tuméfaction. Le kyste est souvent placé dans les fossettes de la région interfessière. Le praticien peut également distinguer les kystes infectés des kystes inflammatoires.

Lire l'article Ooreka

Quel traitement pour un kyste sacrococcygien  ?

Le traitement est l'exérèse. Les parties touchées sont enlevées en pratiquant une incision dans la région concernée. L'opération se déroule sous anesthésie générale mais ne dure qu'une petite demi-heure. La cavité formée est refermée si elle est propre. Si elle est infectée, elle est laissée ouverte afin de favoriser une cicatrisation dirigée. On utilise alors un pansement méché.

Kyste sacrococcygien : suivi postopératoire et surveillance

Opération du kyste sacrococcygien : quelles sont les complications ?

Les complications les plus fréquentes sont :

  • des hémorragies qui peuvent apparaître quelques heures ou quelques jours après l'opération ;
  • un retard de cicatrisation ;
  • une infection des tissus ;
  • une réouverture de la cicatrice.

Suivi postopératoire immédiat du kyste sacrococcygien

Après l'opération, le patient est hospitalisé quelques jours. Les drains sont surveillés et les pansements sont refaits tous les jours. Des calmants sont prescrits afin de limiter la douleur. Des antibiotiques peuvent être également proposés si le kyste était infecté.

Suivi postopératoire à distance du kyste sacrococcygien

Les mèches sont remplacées tous les jours par une infirmière. La plaie doit être soigneusement nettoyée afin d'éviter toute surinfection. Une nouvelle consultation avec le chirurgien a lieu 1 mois après l'opération. La guérison totale peut être longue et peut s'étendre sur plusieurs mois.

Ces pros peuvent vous aider