Sommaire

Parmi le matériel de premiers soins à avoir sous la main en cas d'urgence, on distingue :

Armoire à pharmacie : un emplacement sécurisé

L'armoire à pharmacie peut être installée où l'on veut, mais elle est souvent située dans la salle de bain.

  • Privilégiez toujours un meuble placé en hauteur, hors d'atteinte des enfants : il est même préférable que le meuble puisse se fermer à clé.
  • Les intoxications médicamenteuses sont des accidents fréquents, car les médicaments peuvent facilement passer pour des bonbons auprès des enfants.
Lire l'article Ooreka

Que mettre dans son armoire à pharmacie ?

Votre armoire à pharmacie permet de conserver :

  • les traitements médicamenteux qui ont été débutés ;
  • la trousse de secours ;
  • des médicaments à utiliser en cas de maux légers :
    • pour lutter contre la fièvre ou soulager les douleurs : paracétamol (pour les enfants, privilégiez les formes liquides avec une dose administrée en fonction du poids),
    • en cas de douleurs abdominales (antispasmodique) : Spasfon®,
    • pour calmer les nausées et les vomissements (antiémétiques) : Motilium®, Vogalène®,
    • contre la toux (toux grasse ou sèche) : sirops,
    • pour soulager les petits maux de gorge sans fièvre : sirops ou pastilles,
    • en cas de diarrhée : des sachets de Smecta® (attention toutefois, l'ANSM rappelle que la prise en charge de la diarrhée aiguë repose « avant tout sur des mesures hygiéno-diététiques et que si les symptômes persistent chez le nourrisson et l'enfant de moins de 2 ans, le traitement de référence est l'administration de soluté de réhydratation orale (SRO) » ; l'Agence déconseille chez ces tout-petits les antidiarrhéiques comme le Smecta® ou le Bedelix® « en raison de la possible présence d'infime quantité de plomb »).

Armoire pharmacie : privilégiez les conseils de spécialistes

N'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Ne donnez jamais d'antibiotiques ou de traitement médical à quelqu'un sans prescription.

Ne prenez pas de médicaments prescrits pour une autre personne.

Privilégiez l'homéopathie aux médicaments.

Si vos symptômes persistent, en cas de fièvre importante, de douleurs aiguës, n'hésitez pas à consulter un médecin.

Un avis médical est primordial, avant de suivre un traitement au long cours.

Aussi dans la rubrique :

Principe et bases du secourisme

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider