Sommaire

Devant une personne en arrêt respiratoire, appelez sans attendre les secours : privilégiez le SAMU (n° de téléphone : 15).

L'étouffement peut avoir plusieurs causes :

L'arrêt respiratoire : des lésions cérébrales après 3 min

L'arrêt respiratoire est une urgence vitale.

La victime, suite à un état de choc ou à un traumatisme, n'effectue plus les fonctions de ventilation liées à la respiration : elle est inconsciente.

L'apport d'oxygène aux cellules n'est plus effectué : la personne meurt dans les quelques minutes d'asphyxie.

Des lésions cérébrales sont causées après un arrêt respiratoire supérieur à 3 minutes.

Face à une victime qui ne respire plus, il faut immédiatement prévenir les secours (téléphonez au 15 SAMU) et pratiquer les techniques de réanimation si on y a été formé.

Technique de base : secourisme en cas d'arrêt respiratoire

Vous vous trouvez en présence d'une personne faisant un arrêt respiratoire :

  • allongez-la sur le sol ;
  • placez une main sur son front, l'autre sous le menton et faites basculer doucement sa tête en arrière, puis vérifiez l'absence de corps étranger dans la bouche ;
  • placez votre oreille près de la bouche de la victime et vérifiez que la personne ne respire pas ;
  • procédez à 2 insufflations (souffles) dans la bouche de la victime : pour cela, veillez à placer votre bouche autour de celle de la victime ;
  • attendez que la poitrine de la victime se soit replacée, avant de souffler de nouveau.

On pratiquera deux insufflations toutes les dix secondes jusqu'à reprise de la respiration ou jusqu'à l'arrivée des secours.

Arrêt cardio-respiratoire : que faire ?

En cas d'arrêt cardio-respiratoire :

  • placez la personne sur le sol ;
  • placez une main sur le sternum, la deuxième par-dessus ;
  • tendez les bras et appliquez des compressions, avec le plat de la main ;
  • alternez des séries de 30 compressions / 2 insufflations jusqu'à ce que les secours interviennent.
Lire l'article Ooreka

Ces pros peuvent vous aider