Sommaire

En cas de doute sur votre santé, le médecin traitant est le premier interlocuteur à privilégier avant d'aller voir un spécialiste.

Dans certains cas, il est nécessaire de s'adresser immédiatement à un centre d'urgence médicale ou encore à un centre anti-poison.

Centre anti-poison : un rôle d'information auprès du public

Les centres anti-poison sont des établissements installés au cœur des hôpitaux et centres hospitaliers. Il en existe 9 sur le territoire français (Angers, Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nancy, Paris, Strasbourg et Toulouse).

Ils ont pour fonction principale d'informer les professionnels de santé (médecins, infirmiers, etc.) et les particuliers sur la nocivité et les effets de certaines substances ingérées (médicaments, produits toxiques, etc.). Les informations sont principalement dispensées par téléphone.

Ces centres reçoivent, en général, de nombreux appels, suite aux accidents domestiques : enfants ayant ingéré des médicaments, avalé de l'eau de javel ou des produits ménagers, etc.

Empoisonnement ou intoxication : conduite à tenir

En cas d'ingestion d'un produit toxique :

  • identifiez le produit en cause ;
  • appelez immédiatement le centre anti-poison le plus proche ;
  • apportez les précisions demandées ;
  • ne donnez rien à boire à la victime ;
  • ne la faites pas vomir ;
  • asseyez/allongez la victime et demandez-lui de ne pas bouger ;
  • alertez les secours en contactant le 15 (SAMU), le 18 (pompiers), le 112 (urgences européennes) ou le 114 (numéro d’appel d’urgence pour les sourds et malentendants, accessible par SMS, fax, l’application « Urgence 114 » ou le site internet www.urgence114.fr).

Le centre anti-poison vous informera des conséquences de l'intoxication et vous conseillera sur la conduite à tenir.

Lire l'article Ooreka

Ces pros peuvent vous aider