Sommaire

En cas d'empoisonnement, appelez les secours au plus vite : téléphonez au 15 (SAMU), au 112 (urgences européennes), au 18 (pompiers), ou au 114 (numéro d’appel d’urgence pour les sourds et malentendants, accessible par SMS, fax, l’application « Urgence 114 » ou le site internet www.urgence114.fr).

 

L'empoisonnement : un acte volontaire

Contrairement à l'intoxication, qui est accidentelle, l'empoisonnement est le résultat d'un acte volontaire. Il peut être réalisé dans le but de nuire ou en cas de tentative de suicide.

L'empoisonnement peut se faire :

  • par l'ingestion d'un aliment (champignons) ou d'une boisson (eau de javel) ;
  • par l'absorption d'un gaz ou par une émanation toxique ;
  • par contact direct avec la peau, les muqueuses.

Empoisonnement : les symptômes fréquents

Les manifestations physiques d'un empoisonnement varient selon la nature de l'empoisonnement :

  • nausées, vomissements ;
  • douleurs abdominales ;
  • fièvre en cas d'ingestion ;
  • troubles de la conscience ;
  • malaises ;
  • maux de tête en cas d'inhalation, etc.

Prise en charge de la victime rapide : appel des secours

Dans tous les cas :

  • ne donnez rien à boire à la victime (surtout chez les enfants) ;
  • alertez les secours en contactant le 15 (SAMU), le 18 (pompiers) ou le 112 (urgences européennes) ;
  • rassurez la victime et restez auprès d'elle jusqu'à l'arrivée des secours.

Agissez selon les circonstances :

  • en cas de suspicion d'ingestion d'un produit toxique, appelez le centre antipoison le plus proche ;
  • en cas de contact avec la peau et/ou les muqueuses, rincez abondamment à l'eau (idem pour les yeux) et évitez de toucher les plaies ;
  • en cas d'intoxication au gaz, vérifiez les fonctions respiratoires et éloignez la victime des lieux ;
  • en cas de morsure, recouvrez la plaie avec un tissu propre, allongez la victime, demandez-lui de ne pas bouger, et alertez les secours.
Lire l'article Ooreka

Ces pros peuvent vous aider