Sommaire

 

Un traumatisme peut se manifester par une entorse, une luxation ou un hématome.

Entorse : à la cheville le plus souvent

Lors d'une entorse, les ligaments liés à une articulation sont étirés ou se déchirent. On distingue différents types d'entorse selon leur gravité :

  • entorse légère : correspond à l'étirement des ligaments,
  • entorse grave : correspond au déchirement des ligaments.

Une entorse est généralement localisée aux chevilles, genoux, poignets.

Les symptômes habituels de l'entorse : selon la gravité

Lors d'une entorse modérée, on constatera les symptômes suivants :

  • douleur,
  • enflement,
  • la personne peut cependant se mobiliser.

Lors d'une entorse grave, on retrouve :

  • la présence d'une douleur,
  • l'impossibilité de se mobiliser,
  • le gonflement de l'articulation,
  • l'apparition d'un bleu (ecchymose).

Mettre de la glace sur l'entorse et se reposer

En cas d'entorse, on conseille :

  • l'application de glace sur le membre concerné :
    • attention : ne jamais poser de glace directement sur la peau, mais la mettre dans un linge (gant, torchon) afin d'éviter les brûlures,
    • la pose de glace permet également de diminuer la douleur,
  • le repos du membre concerné (les 2 premiers jours, en général) et par exemple l'utilisation de béquilles pour éviter l'appui,
  • l'immobilisation : pose de résine, bandage, etc.,
  • de surélever le membre blessé plusieurs heures par jour.

En général, la personne retrouve l'usage fonctionnel de l'articulation en environ six semaines.

Lire l'article Ooreka

Ces pros peuvent vous aider