Fracture

Écrit par les experts Ooreka

Selon l'emplacement et l'importance du choc, il faudra appeler les secours qui se chargeront des soins sur le lieu de l'accident.

Il existe différents types de fracture :

Fracture ouverte ou fracture fermée ?

Les fractures correspondent à des lésions du tissu osseux (rupture de continuité)

Il peut y en avoir une seule (unique) ou plusieurs (fractures multiples) sur un ou plusieurs os.

On distingue deux types de fractures :

  • les fractures fermées,
  • les fractures ouvertes où l'os est apparent.

Fracture fermée : des précautions nécessaires

La prise en charge immédiate de ce genre de traumatisme n'est pas forcément aisée :

  • les fractures causent des douleurs importantes,
  • la victime peut donc montrer des signes d'agitation.

On conseille d'éviter de mobiliser une personne souffrant d'une fracture, surtout si les douleurs sont localisées au niveau dos.

Ceci, afin d'éviter d'augmenter les lésions : il y a en effet des risques de paralysie.

Prise en charge de la fracture : quelques conseils

Devant une fracture :

  • prévenez les secours : appelez le 15 (SAMU), le 18 (pompiers) ou le 112 (urgences européennes),
  • calmez la personne en lui parlant et conseillez-lui de ne pas bouger,
  • immobilisez la partie du corps concernée :
    • bras : placez-le sur la poitrine et entourez le bras en écharpe (placez le bras dans un tissu que vous nouez derrière le cou),
    • poignet ou jambe : placez une attelle (un support rigide comme un morceau de bois), de chaque côté du membre concerné et maintenez avec du tissu.

Attention ! Évitez de trop serrer, afin de ne pas créer d'effet garrot.

Enfin, ne donnez rien à la victime : ni à boire, ni à manger, ni d'antidouleurs et attendez l'arrivée des secours.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique premiers secours

Tout le guide pratique