Gelure

Écrit par les experts Ooreka

Une brûlure peut être due :

Gelure : une lésion due au froid

Les gelures apparaissent après une exposition plus ou moins prolongée à de faibles températures (au-dessous de 0 °C ou de 0 à 10 °C).

Elles atteignent généralement les doigts et les orteils.

Ce sont des lésions plus ou moins profondes, on distingue :

  • les gelures superficielles (peau ;
  • et les gelures profondes (organes, tissus sous-cutanés).

Les gelures profondes doivent être prises en charge rapidement, car la conséquence principale peut être l'amputation du membre atteint.

Symptômes d'une gelure : engourdissement et pâleur

Les symptômes de gelures sont les suivants :

  • pâleur, cyanose du membre atteint ;
  • sensation d'engourdissement ;
  • présence d'oedème (gonflement) et de cloques (phlyctènes).

Parfois, une nécrose (peau noire) peut apparaître :

  • elle marque la « mort » des tissus (gangrène) ;
  • c'est un facteur de gravité, car il entraîne généralement l'amputation du membre affecté.

Attention : ne confondez pas gelure avec engelure ! Si la gelure est un accident grave résultant d'une exposition prolongée au froid, l'engelure est une lésion bénigne qui peut potentiellement être un des symptômes de la gelure.

Gelure : une bonne prise en charge

Devant une personne atteinte de gelure, vous avez deux possibilités :

  • La personne peut encore se déplacer et vous la conduisez à l'hôpital le plus rapidement possible : la gravité des lésions peut parfois être constatée après plusieurs jours de traitement (sauf en cas de nécrose) ;
  • La victime ne peut plus bouger, vous alertez immédiatement les secours : appelez le 15 (SAMU), le 18 (pompiers) ou le 112 (urgences européennes).

Si vous retrouvez face à la seconde situation, voici quelques mesures à prendre en attendant les secours :

  • tenter de mener la personne dans une zone plus abritée et chauffée, mais attention le changement ne doit pas être trop brutal ;
  • desserrer ses vêtements, si besoin est, mais sans lui retirer ;
  • réchauffer doucement les parties atteintes en couvrant la personne avec des couvertures ;
  • attention à ne pas réchauffer trop brutalement la personne :
    • ne jamais plonger les parties cyanosées dans l'eau chaude ;
    • ne jamais exercer de pression, friction ou massage sur les plaies au risque de majorer les lésions ;
    • ne pas réchauffer la personne trop brutalement près d'un feu ou d'un radiateur.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
MF
martine fontaine patin

consultant-formateur diplômée gestion,management.. | amg conseils & formations

Expert

alain prenant

conseil d'entreprise | tpe gestion organisation

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique premiers secours

Tout le guide pratique