Intoxication au monoxyde de carbone

Sommaire

Les cas d'intoxication sont fréquents et peuvent être de différente nature : empoisonnement, intoxication au gaz, intoxication au monoxyde de carbone.

Intoxication au monoxyde de carbone : un gaz toxique

Effets du monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est un gaz issu de l'association du carbone et de l'oxygène (CO). Il est produit par la combustion de substances organiques telles que le charbon ou le bois. Il n'émet aucune odeur, n'est pas détectable, mais il est très toxique, ce qui augmente sa dangerosité.

Inhalé, le produit se fixe sur l'hémoglobine et se propage rapidement dans l'organisme.

Il provoque progressivement une asphyxie qui, si elle n'est pas traitée à temps, peut être mortelle.

Signes d'une intoxication au monoxyde de carbone

Ce type de gaz n'est pas détecté par les personnes qui l'inhalent et qui, sans le savoir, subissent une intoxication progressive.

Cependant, certains signes peuvent alerter : maux de tête, altération de la conscience, vertiges, tachycardie, fatigue, nausées.

Malaise

Article

Lire l'article Ooreka

Intoxication au monoxyde de carbone : ce qu'il faut faire

L'association de ces signes cliniques avec la présence d'un des appareils cités ci-dessus doit immédiatement entraîner une relation de cause à effet.

Devant un cas d'intoxication :

  • Coupez l'alimentation de l'appareil concerné.
  • Aérez la pièce et, si possible, quittez les lieux sans attendre.
  • Prévenez les secours (15 SAMU, 18 pompiers, ou bien le 112 pour les urgences européennes ou le 114 pour les personnes malentendantes).
  • Si la victime est consciente, restez auprès d'elle (amenez-la près d'une fenêtre afin de faciliter son oxygénation) jusqu'à l'arrivée des secours.
  • Si la victime est inconsciente, vérifiez ses constantes vitales (respiration, présence du pouls).
  • Si la victime respire, installez-la en position latérale de sécurité.
Lire l'article Ooreka

Intoxication au monoxyde de carbone : une prévention simple

Afin de prévenir ce type d'accidents, de simples mesures sont à mettre en place.

Tout d'abord, entretenez régulièrement votre appareil de chauffage et de production d'eau chaude, et faites-le réviser au moins 1 fois par an par un professionnel.

De même, faites réviser vos conduits de fumée par un professionnel.

Pensez à aérer régulièrement les pièces de la maison et assurez une ventilation correcte de votre logement (ne bouchez pas les aérations).

Respectez scrupuleusement les consignes d'utilisation de vos appareils de chauffage (par exemple, un chauffage d'appoint ne doit pas être allumé en continu).

N'utilisez pas des appareils inadaptés pour vous chauffer (cuisinière, barbecue, etc.) !