Sommaire

Un traumatisme physique peut se manifester par une entorse, une luxation, un hématome ou une ecchymose.

Luxation d'une articulation : parfois une urgence médicale

Les articulations permettent de mobiliser les membres où il existe une flexibilité : genou, coude, épaule, etc.

Lors d'une luxation :

  • cette continuité n'est plus assurée, elle est rompue ;
  • il peut arriver que les ligaments se déchirent ;
  • la mobilisation du membre n'est alors plus possible.

La douleur est un des symptômes les plus importants de la luxation.

Dans certains cas, la luxation est une urgence chirurgicale : elle sera réduite au bloc opératoire (luxation de la hanche).

Lire l'article Ooreka

Les différentes localisations de la luxation

Selon la localisation de la luxation, la prise en charge sera différente.

Une luxation peut être localisée aux différentes articulations :

  • au genou ;
  • à la hanche ;
  • à l'épaule ;
  • à la cheville ;
  • au poignet.

Devant une luxation, on effectuera toujours une radio de contrôle, afin d'éliminer une éventuelle fracture.

Prise en charge d'une luxation : hôpital

En cas de suspicion de luxation, il faut surtout éviter de mobiliser le membre atteint, afin de ne pas majorer les lésions.

La prise en charge dépend de l'état de la victime :

  • elle est consciente et peut marcher : la conduire à l'hôpital ;
  • elle ne peut pas marcher :
    • lui conseiller de ne pas bouger ;
    • prévenir les secours : appeler le 15 pour le SAMU, le 18 pour les pompiers, le 112 pour les urgences européennes ou le 114 (numéro d’appel d’urgence pour les sourds et malentendants, accessible par SMS, fax, l’application « Urgence 114 » ou le site internet www.urgence114.fr) ;  
  • elle est inconsciente et ne respire pas :
    • libérer ses voies aériennes ;
    • pratiquer les techniques de réanimation jusqu'à la reprise de respiration où l'arrivée des secours.
Lire l'article Ooreka

Ces pros peuvent vous aider