Que faire en cas d’hypothermie ?

Sommaire

Que faire en cas d’hypothermie ?

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Une hypothermie peut avoir de graves conséquences si le refroidissement du corps excède les 10°C. Mais même les hypothermies modérées (température centrale qui passe à 34°C) sont dangereuses.

C'est pourquoi il est important de savoir quoi faire en cas d’hypothermie et comment l'éviter.

1. Constatez l’hypothermie

Une hypothermie se définit comme un refroidissement plus ou moins important du corps (on parle généralement d’hypothermie en dessous de 35°C). L’hypothermie est souvent facile à repérer car elle entraîne des symptômes caractéristiques :

  • frissons et tremblements (la personne grelote) avec la chair de poule ;
  • les lèvres et les extrémités sont bleues ;
  • la respiration est rapide ;
  • on retrouve des troubles cardiaques (soit des palpitations, soit au contraire un ralentissement du rythme des battements du cœur) .

Dans les cas plus graves, on observe :

  • des troubles de la conscience ;
  • une respiration lente ;
  • un pouls irrégulier ;
  • des spasmes musculaires.

Dans ce cas-là, les mesures suivantes s’appliquent mais s’accompagnent d’un appel aux services d’urgence (15 Samu ou 18 pompiers).

2. Couvrez la personne

L’attitude à adopter face à une personne qui présente une hypothermie consiste avant toute chose à la couvrir.

  • Enveloppez-la dans une couverture en prenant soin de bien couvrir la tête et le cou.
  • Si vous avez une couverture de survie, utilisez-la.
  • Si la personne est trempée, retirez-lui ses vêtements pour la couvrir avec des habits secs ou vous coller à elle pour la réchauffer avec votre propre chaleur corporelle.

3. Mettez la personne progressivement au chaud

Une personne qui souffre d’hypothermie doit, après avoir été couverte, être placée progressivement au chaud.

  • Si possible, effectuez un pallier pour ne pas la mettre directement en pleine chaleur.
  • Utilisez ensuite une bouillotte à une température moyenne (pas trop chaude).

4. Donnez à boire une boisson tiède

  • Servez une boisson tiède à la personne (pas de café car la caféine entraîne une vasoconstriction).
  • Empêchez-la de fumer.

5. Surveillez l’évolution

  • Laissez la personne se reposer à l’horizontale.
  • Restez proche en surveillant l’évolution de son état général.

Évitez l’hypothermie

  • Pour éviter les hypothermies faites en sorte de bien vous couvrir lorsqu’il fait froid (anticipez la température extérieure avant de sortir de chez vous).
  • Pour les personnes les plus frileuses, n'hésitez pas à porter des gants et une écharpe, mais surtout un bonnet dès que la température extérieure baisse un peu. Par ailleurs, investissez dans un manteau bien chaud.
  • S’il fait particulièrement froid, pour éviter les risques d’hypothermie, portez les uns par dessus les autres :
    • des sous-vêtements et un haut synthétiques ;
    • une couche de vêtements en laine polaire ;
    • une couche supérieure coupe-vent, si possible en gore-tex.
  • Buvez régulièrement (toutes les heures environ) et, éventuellement, prenez avec vous un thermos contenant une boisson chaude.
  • Alimentez-vous correctement avec des aliments suffisamment caloriques tels que des fruits secs, des barres de céréales, des bananes...

Matériel nécessaire en cas d'hypothermie

Imprimer
Bonnet

Bonnet

10 €

Bouillotte

Bouillotte

À partir de 5 €

Couverture

Couverture

À partir de 10 €

Couverture de survie

Couverture de survie

2 €

Écharpe

Écharpe

À partir de 10 €

Gants de jardinage

Gants de jardinage

3 € environ

Manteau

Manteau

À partir de 180 €

Ces pros peuvent vous aider